Habitalia - Environnement

Rénovation, respect de l'environnement, Optimiser la consommation énergétique et recycler !

La RE2020 remplace désormais la RT2012

La RT2012 c'est du passé, la RE2020 devient la norme : une règlementation environnementale plus drastique qui a pour objectif de renforcer la règlementation thermique dans les domaines de la construction, la rénovation, gros œuvre et second œuvre.

Pourquoi l'augmentation de l'exigence ? Une lutte accrue contre les déperditions énergétiques, pour diminuer la consommation d'énergie pour les ménages comme pour les entreprises. La RE2020 permet d'orienter les travaux notamment de rénovation vers une règlementation environnementale plus large qu'une simple règlementation thermique.

Quelques données chiffrées pour y voir plus clair : en France, le secteur du bâtiment représente 44% de la consommation d’énergie et près de 25% des émissions de CO2.

Un ensemble de mesures fixées par le gouvernement sont déterminantes et prioritaires. Elles sont conçues autour de 3 axes majeurs pour améliorer les performances énergétiques des logements :

  • l'application de la nouvelle réglementation RE2020 : optimisation des performances énergétiques et baisse des consommations des bâtiments neufs. La norme RE2020 élève les règles de construction et rénovation en termes de performances de l’isolation pour tous les modes de chauffage.
  • dérèglement climatique : il faut réagir et anticiper et donc accentuer les efforts de construction et rénovation pour l'ensemble du parc immobilier,  immeubles, bâtiments, maisons. Ces efforts environnementaux portent sur un champ très large : matériaux de construction, eau chaude sanitaire, éclairage…
  • évolution des constructions et rénovations des logements aux nouvelles et futures évolutions climatiques : période de canicule notamment.

RE2020 : Qui est concerné ?

Un changement de norme progressif avec la RE2020

  • les premiers projets et chantiers concernés : les maisons individuelles et les logements collectifs,
  • seconde vague de constructions et rénovations : bureaux et bâtiments d'enseignement (maternelles, primaires, collèges et lycées)
  • et en dernier lieu, la RE2020 concernera les bâtiments tertiaires de tous types comme les hôtels, commerces, gymnases…

Rénover vos menuiseries : peut-on recycler portes et fenêtres ?

Comment gérer les déchets de votre rénovation ?

Le Grenelle de l'Environnement et la loi de transition énergétique appuient l'accélération du remplacement des menuiseries.
La rénovation énergétique génère des déchets.
Quelques chiffres pour illustrer la rapport rénovation / création de déchets en matière de rénovation énergétique : les menuiseries usagées (fenêtres, portes, baies, portes de garage…) représentent de 10 à 30% (en poids) des déchets produits sur les opérations de rénovation thermique.
Une production de déchets considérable et incontournable.

L’augmentation des rénovations est appelée par le Grenelle de l’environnement puis par la loi de transition énergétique pour la croissance verte. La progression attendue des ​performances énergétiques incite à accélérer la rénovation des menuiseries anciennes par des menuiseries plus performantes.
Une démarche essentielle et incontournable dont l'effet pervers est d'accélérer et augmenter le poids et le volume des déchets de menuiserie, notamment en PVC.

REVALO de l’ADEM : qu'en est-il ?

  • une structuration de la filière de recyclage du verre issu des chantiers en verre plat,
  •  assure le maintien et développement de la filière de recyclage du PVC, pour créer de nouvelles menuiseries.

​ ​« une MENUISERIE en fin de vie DOIT ÊTRE recyclée et revalorisée»​

Nets progrès déjà en cours  : en 2012, 75 % des fenêtres issues des chantiers étaient jetées en mélange sans espoir de pouvoir recycler le vitrage sous forme de calcin.
Qu' en-est-il du recyclage du verre ? En France, on estime le gisement potentiel de verre des menuiseries en fin de vie à + de 300 000 T/an.

Que peut-on et doit-on recycler et revaloriser lors d'une rénovation? Fenêtres, portes, baies vitrées, portes de garage et volets doivent maintenant être recyclés et revalorisés. Nous savons maintenant que les menuiseries sont une source de matières premières. La démarche est clairement amorcée, mais le rythme doit s’accélérer pour recycler d’avantage les menuiseries. Recycler c'est aussi réemployer ou utiliser.

Un responsabilité environnementale partagée entre tous les acteurs de la rénovation - installateurs, rénovateurs, architectes, maîtres d'œuvre et consommateurs finals :

  • mise en place de points de collectes accessibles,
  • ouverture et accès à des déchetteries spécialisées dans le bâtiment,
  • ouverture de négociations pour inciter les poseurs à déposer leurs menuiseries en fin de vie.

ZOOM : plus de 40 000 artisans poseurs installés sur toute la France. Chacun doit avoir un point de collecte à 15-20 km de son entreprise.

FERVAM une marque dédiée à la collecte des produits à recycler

Recycler les menuiseries c'est avant tout mettre en place un ensemble d'installations et de mesures : des sites spécialistes pour traiter les menuiseries, des aides et financements pour mettre au point des techniques, des scénarios, des process qui n’existent pas aujourd’hui, de façon à désassembler proprement les matériaux.

Recycler, oui mais, il s'agit aussi de parler traçabilité. Chaque acteur doit pouvoir tracer le nombre de menuiseries récupérées, les lieux de dépôts et de prise en charge. Cette traçabilité permet d'évaluer l'amélioration du bilan carbone. 

Valoriser les menuiseries en fin de vie, quels sont les volumes à recycler ?

Sur les 10 millions de menuiseries neuves mises sur le marché chaque année, les deux-tiers sont destinées à la rénovation. Le gisement est donc de 6 600 000 fenêtres.

Amélioration du bilan carbone

Le secteur de la rénovation en pleine croissance : la rénovation des fenêtres en tête. 

2021 et 2022 des années record en matière de transactions immobilières.

Confinements successifs, les français ont réactivé la tendance cocooning, ont pris le temps de la réflexion et se sont rendu compte que les performances thermiques ou acoustiques de leurs fenêtres, portes d'entrées, portes de garage.. n’étaient pas optimales.

Le dispositif fiscal MaPrimeRénov' prolongé 
Même si les incitations portent sur un ensemble de solutions, le nombre de rénovation de fenêtres et menuiseries a battu un record d’entrée de commandes dans la profession. La rénovation est désormais inscrite durablement dans la logique des ménages.

Art & Fenêtres
une action responsable

Art & Fenêtres, une entreprise engagée dans le cadre de la gestion environnementale : Habitalia Rennes - Dinan - Saint-Malo engagé aux côtés du groupement Art & Fenêtres.
Nous avons choisi de nous conformer aux normes et labels environnementaux les plus stricts. Depuis de nombreuses années déjà, nous avons pris l'option de la grande qualité et d'une fabrication, conception et récupération qui permettent de limiter l'impact de nos activités sur l’environnement .

Art & Fenêtres : menuiseries de fabrication française avec 6 sites de production labellisés Origine France Garantie.
La seule certification permettant d’attester de l’origine française d’un produit.

L’approvisionnement, la fabrication et la distribution de nos produits sont ainsi contrôlés et labellisés par un organisme certificateur indépendant.

Nous utilisons et intégrons dans chacune de nos étapes de fabrication des matériaux responsables, vertueux et énergétiquement performants.

Habitalia engagé pour l'environnement

Nous nous sommes engagés dans le réseau Art & Fenêtres parce que nous partageons complètement leurs valeurs et engagements: qualité, innovation et une démarche construite pour évoluer et s'engager en faveur de l'environnement.

Art & Fenêtres met en place des solutions performantes et pérennes en termes de recyclage des menuiseries : récupération des menuiseries remplacées sur les chantiers des particuliers et clients professionnels en s’appuyant sur des filières de démantèlement et de recyclage.
En chiffres : 85% d’une fenêtre peuvent être valorisés et ré-intégrés dans un circuit de production.
A ce jour, en France, plus de 7 000 000 de fenêtres sont enfouies, n’offrant aucune perspective de valorisation et de recyclage. Le réseau ambitionne à horizon 2022 le recyclage de 50% des menuiseries déposées et ainsi d’augmenter progressivement la part de matière revalorisée dans notre production.